Scroll to top

Richard Carratier et Laurence Girerd en exposition – La Dépêche

No comments

Article La Dépêche  – Du 02/03/2017 au 05/03/2017
Richard Carratier, dans son atelier, s’adonne à sa passion de la peinture.

Pour la première fois, dans le cadre du mois dédié à la femme, Le Galion accueille deux artistes pour une exposition commune. Rencontre avec Richard Carratier.

Avec son agence de communication, Richard Carretier avait pignon sur l’avenue de Verdun au Passage pour créer des publicités à une clientèle variée. Graphiste de formation, il a transmis par le plus pur des hasards son entreprise, Alphaplus à Sylvie Kieffer, bien connue à Foulayronnes pour sa passion de la danse.

Le jeune retraité est aussi connu pour avoir organisé, en son temps «Le Festival de l’enfance», à Puymirol, devenu par la suite le Festi mômes, où une cinquantaine d’acteurs ont eu la joie de monter sur les planches et connaître un grand succès. De surcroît, dans un petit village ce qui force l’admiration.

Dans sa jeunesse, le jeune Richard Carratier a défrayé la chronique, pour avoir, dès l’âge de quatorze14 heures, exposé des peintures à l’huile dans la galerie Laurent, rue Montesquieu à Agen». Nos colonnes à l’époque en ont évoqué les talents de ce petit prodige artistique, se souvient l’intéressé. Ses talents étaient déjà reconnus.

«Mes parents n’étaient pas dans le domaine, mais ma maman m’a toujours encouragé. Enfant j’avais toujours des pinceaux en main. Pendant quarante ans, j’ai dû mettre ma passion entre parenthèse pour m’occuper de ma carrière professionnelle. Mais mon entourage immédiat connaît ma passion.

Depuis deux ans, ce fils de pub s’adonne à fond à la réalisation de peintures et sculptures et voit quelques-unes de ses réalisations «se balader dans des galeries d’art à Paris ou Perpignan actuellement.»

Lors d’une rencontre impromptue, avec Josette Tanassichiou, adjointe à la culture foulayronnaise, elle lui propose d’exposer dans le cadre du mois dédié à la femme. Ce qu’il accepte volontiers en choisissant Le Galion, l’espace culturel foulayronnais.

Exposition sur le thème de la féminité avec le peintre sculpteur Richard Carratier et l’artiste peintre Laurence Girerd, du jeudi 2 mars au dimanche 5 mars de 14 heures à 19 heures. Renseignements : 05 53 95 61 09.


Le pourquoi du choix du Galion

«J’ai trouvé par rapport à mon passé en tant que dirigeant d’une troupe de théâtre que le Galion, ce lieu de spectacles et de culture, était l’endroit idéal. J’y expose une trentaine de tableaux peints autour de l’encre et de l’acrylique. Dans mes tableaux on trouve des portraits de femmes, des visages, des yeux, des mains, de gens qui m’entourent, avec en plus des paysages du Lot-et-Garonne ou des animaux. Je suis attentif à la nature.»

Parmi ses tableaux, celui de Ludivine, une jeune femme qu’il a croisée et prise en photo, illustre un tableau à l’accent très toréador, avec un taureau et un matador.

«Mon expérience professionnelle m’encourage à proposer quelque chose différemment. On peut mieux mettre en avant les sculptures, avec le jeu de l’éclairage dans ce lieu de théâtre. J’ai également proposé à une amie artiste, Laurence Girerd, en complément de mes toiles, d’exposer ses œuvres d’art abstrait», évoque Richard Carratier.

Exposition sur le thème de la féminité, avec les artistes Richard Carratier et Laurence Girerd, à voir à l’intérieur du Galion, les après-midi du jeudi 2 mars au dimanche 5 mars de 14 heures à 19 heures. Entrée libre. Renseignements : 05 53 95 61 09.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/28/2525813-richard-carratier-et-laurence-girerd-en-exposition.html#pjSAA13D8FZSGjX9.99

Post a Comment